Jeunesse

Caryl Férey

Ils sont venus du froid

illustration

Chronique de Aurélie Bouhours

Librairie Au temps des livres (Sully-sur-Loire)

On connaît Caryl Férey pour ses romans policiers sociopolitiques. C’est sa première incursion en littérature jeunesse. Il nous propose ici une aventure avec, pour héros, trois adolescents tentant de survivre au très grand froid. En effet, après la Catastrophe, le froid s’est abattu sur la Terre, obligeant les Hommes à survivre, plus qu’à vivre.

Ilia, jeune garçon, fait partie d’un clan composé de quelques personnes, dont son père, le chef, et sa mère. Pris dans une tempête, celle-ci disparaît. Ilia part à sa recherche et se perd à son tour. Son errance va le mener près d’un autre clan dont le chef est une femme. Il fait alors la connaissance de Neige et Aurore, deux jeunes filles de son âge. Troublé par la beauté d’Aurore, il en tombe amoureux de manière un peu radicale et naïve. Il ne connaît rien à ces sentiments nouveaux qui l’envahissent et le submergent. Mais l’heure n’est pas aux idylles car les trois jeunes gens sont faits prisonniers par un autre clan, avec à sa tête un tyran : Estelan. Celui-ci a découvert le pouvoir du charbon et a besoin d’esclaves pour son extraction. Aurore ne subira pas le même sort que ses comparses puisque Estelan tombe également sous le charme de sa beauté et veut en faire son « épouse » ou au mois la mère de ses futurs enfants. Elle a alors le choix entre devenir sa compagne ou rejoindre les esclaves. Est-ce un choix ? Ilia va chercher par tous les moyens à s’enfuir et à sauver Aurore. Mais a-t-elle envie d’être sauvée ? Ilia peut-il réussir sans la rusée Neige ? Le roman reste mystérieux sur l’origine de la Catastrophe mais résonne terriblement avec l’actualité climatique que nous vivons. Un texte aux nombreuses thématiques : la survie, la solidarité, l’esclavage, l’amitié, l’amour, le tout en 260 pages, ce qui le rend assez addictif car il y a toujours une action en cours. Et pour finir, un ouvrage qui peut être lu par de jeunes lecteurs, mais aussi par des plus grands, même si certains personnages pourront leur paraître un peu légers. Mais ne boudons pas le plaisir de lire un bon roman d’aventure, très bien écrit, avec un twist final surprenant !