Chronique Éden de Monica Sabolo

Cyrille Falisse Librairie Lo Païs (Draguignan)

Monica Sabolo poursuit son exploration de l’adolescence dans un roman poétique et entêtant. Quel est cet Éden ? Si ce n’est la prison dorée des enfants qui grandissent entourés de voix furieuses et obsédantes. Nita, la narratrice, veut sortir de ce paradis perdu où l’on s’éveille adulte malgré soi. Sublime récit de l’émancipation féminine où les figures masculines sont absentes ou terrifiantes, Éden est aussi un conte écologique où la nature dépossède les hommes de leur raison ou, au contraire, leur confère une force animale, une aura surnaturelle. Entre Twin Peaks et The Village de Shyamalan, le texte de Monica Sabolo est tellement cinématographique que l’on ne peut s’empêcher de lui trouver un double dans le 7e art et avancer qu’elle est au roman d’adolescence ce que Sofia Coppola est au « TeenMovie » : mêmes atmosphères délicates et insaisissables, même maîtrise narrative de l’ennui et de la mélancolie, même grâce tout simplement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@