Polar

Elizabeth George

Une chose à cacher

photo libraire

Chronique de Virginie Lannoy

Librairie Le Bateau Livre (Lille)

Une policière est assassinée à Londres. Teo Bontempi était en charge d’une brigade luttant contre les violences faites aux femmes et enquêtait notamment sur un réseau pratiquant des mutilations génitales sur des petites filles nigérianes. Nos trois policiers sont très vite plongés au cœur de la communauté africaine de la ville et dans la vie privée de Teo, elle-même d’origine nigériane, excisée dans son enfance et qui avait beaucoup de mal à avoir une relation normale avec un homme. Nous suivons aussi une autre famille avec ses tensions, ancrée dans la tradition de son pays d’origine. Elizabeth George nous balade d’un monde à l’autre, d’un quartier pauvre à un quartier riche, du côté des gentils et des méchants. Un drame humain, un sujet grave, important, délicat qui touche à l’intimité. Un sujet tabou, complexe mais qu‘il est nécessaire d’aborder.

illustration