Essais

Antony Beevor

Russie

photo libraire

Chronique de Tomek Michalski

Librairie Le Passeur de l'Isle (L'Isle-sur-la-Sorgue)

Après avoir écumé la plupart des fronts de la Seconde Guerre mondiale dans ses précédents ouvrages (hormis une incursion dans la guerre civile espagnole), Antony Beevor nous plonge dans la fournaise de la Révolution russe et dans l’Armageddon de la guerre civile qui s’en suivit. Comme à son habitude, l’auteur laisse la part belle aux écrits des protagonistes des événements, qu’ils soient illustres ou méconnus. Combattants, politiciens, artistes ou témoins oubliés par l’Histoire, leurs témoignages complètent à merveille le récit de l’historien britannique qui les associe à une analyse froide et lucide de ce maelström sanglant qui débuta avec la Première Guerre mondiale pour ne cesser qu’en 1921. Un constat implacable en conclusion : alors que l’Empire russe s’effondre, sa société rate son rendez-vous avec la démocratie et la liberté. Pour le plus grand malheur de son peuple et de ses voisins. Hier comme aujourd’hui.

illustration

Les autres chroniques du libraire