Bande dessinée

Aurélien Ducoudray et Stéphane Massard

Le Monde selon Zach

photo libraire

Chronique de Emmanuel Vacher

()

Zach, responsable luminaire, se fige après un mauvais réveil et une mauvaise chute un soir de Noël qui lui laisseront un monde fait d’optimisme et de candeur bienveillante. De là, la recette est simple : pour avoir une vie épanouie, éclairez-là à l’aide de lumière colorée. Pour un premier rendez-vous galant, préférez une ampoule rose à une fleur périssable. Si vous voulez bouleverser la vie d’une strip-teaseuse stérile, rien de plus simple : faites le pari d’éclairer un pays entier en rose. Un scénario aussi original qu’inattendu et la sensibilité graphique du trio Rousselot, Massard et Djet rythme et dynamise une histoire surprenante. Surprenante par le va-et-vient constant entre la réalité de Zach et celle du reste du monde. Surprenante par les décalages saugrenus que ces situations suscitent. Surprenante enfin car elle invite le lecteur à s’interroger sur le regard qu’il veut porter sur le monde. Bienvenue dans Le Monde selon Zach.

NULL
illustration