Jeunesse

Aurélie Massé

Même pas peur, même pas mal

illustration

Chronique de Antonin Barial-Camu

Librairie Écriture (Chabeuil)

Poignant et percutant, Même pas peur, même pas mal, le nouveau roman d’Aurélie Massé, édité chez Slalom, est un road trip guidé par les tourments de l’adolescence, véritable aventure humaine aux frontières du voyage initiatique.

Même pas peur, même pas mal, ce sont des destins qui se croisent. Des douleurs qui se répondent, se font écho et s’affaiblissent mutuellement. C’est la rencontre de Charlotte, Thomas et Matthieu. La première, à l’initiative du voyage, fuit une mère toxique alors que le deuxième se remet d’un deuil encore trop douloureux et que le dernier rejette un foyer déchiré. Ils ne se connaissent pas, du moins pas encore, mais la route et les hasards de la vie vont les réunir. En duo ou en trio, ils vont partager quelques kilomètres, de folles aventures et des secrets. Ils vont tenter de se débarrasser de ces silences pesants derrière lesquels on entend les cris et qui grignotent chaque jour un peu plus les sourires et les éclats de rire. Ensemble, ils vont révéler tout ce qu’ils cachent aux autres, ce qui les anime ou, au contraire, ce qui les consume de l’intérieur. Ils vont marcher, rouler, rire, pleurer, avancer, reculer. Poussés par le soutien des autres et peut-être pour la première fois de leur existence, ils vont vivre. Aimer aussi. S’aimer surtout. Pour, une fois arrivés au bout de la route, grandir et se relever, peut-être. Ce roman, c’est la rencontre de trois adolescents en mal de vivre, en fuite et en marche vers l’inconnu. Trois âmes torturées aux parcours, aux personnalités, aux âges et aux rêves différents, mais unies par des fêlures similaires et qui, ensemble, s’épanouiront. Avec ce deuxième texte dédié à la jeunesse, l’autrice de Cette nuit-là, paru en 2021 chez Slalom, signe un roman fort, parfois triste et extrêmement touchant, mais terriblement optimiste. Une aventure humaine aux frontières du voyage initiatique que l’on vit véritablement avec ses trois protagonistes, comme un auto-stoppeur embringué pour son plus grand plaisir dès le premier kilomètre. Un road trip guidé par les tourments de l’adolescence à lire et à partager sans compter.