Polar

Beuglet

Le Passager sans visage

photo libraire

Chronique de Jennifer Daher

Librairie Le gang du livre à roulettes (Strasbourg)

Dans cette suite du Dernier message (Pocket), nous retrouvons Grace Campbell, inspectrice écossaise. Dès les premières pages du roman, le ton est donné, Grace trouve un mot anonyme laissé sur son paillasson : « Tu n'es pas la seule à chercher ». À cet instant, l'intrigue est lancée et le lecteur embarque pour un sacré voyage. Cette fois-ci, c'est en Allemagne qu'une grande partie de l'histoire se passe. Avec son rythme effréné, ses scènes d'action, ce thriller est un véritable page-turner. La grande force des livres de Nicolas Beuglet réside dans sa démarche de toujours partir de faits réels. Et lorsque la fiction dévoile le réel et pousse à la réflexion, l’œuvre de l'auteur prend tout son sens. Les recherches sont sérieuses et les événements relatés glaçants, effroyables. Nicolas Beuglet devient un auteur de polar incontournable qui nous offre une lecture à la fois divertissante et éclairante, permettant un nouveau regard sur notre monde.

illustration