Chronique Le Cercle des mensonges de Céline Denjean

Marie Ketterer Librairie Maison de la presse (Saverne)

Céline Denjean réussit à nouveau le pari de tisser un polar aux multiples enquêtes, sans aucun temps mort. Y a-t-il un lien entre un suicide douteux, un cadavre à quelques pas de là, un témoin disparu et le corps d’une femme retrouvé en pleine forêt ? Voilà de quoi occuper la PJ de Toulouse ainsi qu’Éloïse, la gendarme qu’on suit depuis La Fille de Kali en passant par Le Cheptel (Prix de L'Embouchure et Prix Polar du meilleur roman francophone au festival de Cognac) puis Double Amnésie (tous édités chez Marabout), et qui continue de courir après un vieil ennemi à ses heures perdues. Vous l’aurez compris, Le Cercle des mensonges est un polar à la fois indépendant et inscrit dans le fil rouge de la série. Les points de vue se succèdent, les dialogues sont vivants, les enquêtes tout à fait crédibles et les personnages qu’on voit évoluer sont attachants. Un beau coup de cœur pour ce roman et cette saga dont on entendra encore parler !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@