Jeunesse

Wibke Brueggemann

L'amour, c'est pour les loosers

photo libraire

Chronique de Vanessa Pasqualini-Lanselle

Institutionnel Canopée La Rochelle (La Rochelle)

Phoebe vit six mois par an chez Kate, la meilleure amie de sa mère (médecin humanitaire) trop souvent absente. Pour ses 16 ans, elle espère secrètement que sa mère sera présente. Malheureusement, le destin choisit de l’envoyer en Syrie. Un malheur n’arrivant jamais seul, sa meilleure amie, Polly, son inséparable, s’est fait rattraper par Cupidon et ne jure que par Christian ! Phoebe tente malgré tout de comprendre les réactions amoureuses de Polly mais son esprit cartésien et son côté asocial ne lui permettent pas d’admettre le changement. Elle trouve refuge dans la friperie solidaire de Kate. Là-bas, elle va y faire la rencontre d’Alex, jeune autiste, et d’Emma, jeune fille vivante et gaie qui va peu à peu la sortir de son cocon et l’ouvrir aux autres. Un roman pour l’été, un livre qui fait du bien avec juste ce qu’il faut de folie pour le rendre drôle et émouvant. On s’attache à tous les protagonistes certainement grâce à leurs travers.

illustration