Chronique Là où tout se tait de Jean Hatzfeld

Lison Peduzzi Librairie du Cours (Lyon)

Dans ce sixième livre consacré au génocide rwandais, Jean Hatzfeld choisit de mettre en lumière le rôle des Hutus venus en aide aux Tutsis lors des tueries de 1994. Beaucoup de ceux qu’on a pu appeler les Justes n’ont pas survécu aux massacres, tués parce que traîtres à leur communauté, parfois confondus avec les Tutsis. C’est donc à travers leurs témoignages et ceux de leurs voisins et compagnes que renaît l’histoire de ces sauvetages à contre-courant, désespérés et humains. Souvent effacés des commémorations, sans sépultures, la mémoire de ces Hutus peine à se perpétuer par rejet, honte ou incompréhension. Ils renvoient l’image d’une trahison, de la possibilité d’une entente entre Hutus et Tutsis là où la folie meurtrière passait pour la norme. La mémoire semble revenir au fur et à mesure de ces entretiens, perdue dans le chaos d’alors, avec pour toile de fond l’horreur des « trous » où reposent encore les souvenirs et les corps.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@