Jeunesse

June Hur

La Forêt des disparues

photo libraire

Chronique de Pauline Deshais

Librairie Vivement dimanche (Lyon)

En Corée, au XVe siècle, une jeune femme retourne sur son île natale dans l’espoir de retrouver son père, enquêteur de renom, disparu depuis plusieurs mois et présumé mort. En cherchant des pistes pour remonter sa trace, Hwani va peu à peu revenir sur sa dernière enquête : la disparition de treize jeunes filles dans la forêt qui entoure le village. De fil en aiguille, des souvenirs de son enfance vont remonter à la surface et certains d’entre eux pourraient être liés aux disparues. Elle sera aussi confrontée à sa jeune sœur avec laquelle elle n’a plus de contact depuis des années. Hwani vit en ville et s’apprête à se marier pour « honorer » sa famille tandis que sa sœur cadette est apprentie de la vieille chamane de l’île et vit au contact de la nature. Pour les besoins de l’enquête, il va leur falloir collaborer et peut-être comprendre ce qui les tient éloignées l’une de l’autre. Une ambiance pesante pour un polar historique, sombre et tourmenté !

illustration

Les autres chroniques du libraire