Chronique La Déconfiture de Pascal Rabaté

Bertrand Lacroix Librairie L’Intrépide (Le Mans)

« Déconfiture », c’est le mot poétique que choisit Pascal Rabaté pour parler de la Débâcle de Juin 1940. L’armée française est vaincue. Commence alors un long exode vers le sud pour des millions de civils. L’armée allemande bombarde les populations en fuite, qu’elles soient civiles ou militaires. C’est dans ce contexte que commence le voyage étrange de Videgrain, sergent du 11e Régiment. Avec l’ordre de comptabiliser les cadavres après les passages des avions allemands, il attend l’arrivée des ambulanciers, sorte de « voiture-balai » du convoi venue récupérer les cadavres de ses camarades. Plus tard, il rejoint son unité, non sans mal. Le parcours sera semé de moments burlesques et cocasses dans un pays en proie à l’horreur et au désordre. Avec un retour au noir et blanc, quinze ans après le dernier tome d’Ibicus (Vents d’Ouest), Pascal Rabaté nous emmène dans un road trip doux et curieux, prenant parfois le parti d’être drôle, voire grinçant, comme il sait si bien le faire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@