Chronique J'ai hâte d'être à demain de Sandrine Sénès

Mérédith Le Dez Librairie Le Pain des rêves (Saint-Brieuc)

Il est des livres qui tombent à point nommé dans leur époque et dont parfois le titre à lui seul résume un désir collectif : J’ai hâte d’être à demain est de ceux-là, dont la parution était initialement prévue – cela ne s’invente pas – le 1er avril. Rions un peu, mais pas seulement, avec Sandrine Sénès, par ailleurs comédienne et scénariste, qui, en artiste de la brièveté, saisit avec brio le tragi-comique de l’existence. Dans une centaine de textes filant une chronique tendrement désopilante, elle brosse le quotidien d’une femme seule, en mal d’amour, qui compose, mi-figue mi-raisin, avec son célibat. Elle donne à manger aux mouettes, observe entre ennui et envie le bonheur des autres, s’offre une soirée cinéma à la maison… « Il est 20 h 30, qu’est-ce que je suis bien ce soir, seule chez moi », leitmotiv qui n’abuse ni son auteur ni le lecteur, résonne ainsi tout particulièrement en cette ère de déconfinement. À lire sans bouder son plaisir !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@