Littérature étrangère

Eileen Myles

Chelsea Girls

photo libraire

Chronique de Élisa JeanJean

Librairie Adrienne (Lyon)

Figure majeure de la culture underground américaine, Eileen Myles conquiert le New York des années 1970 tout comme les lecteurs de Chelsea Girls. Avec une gouaille et un aplomb explosifs, iel raconte tout : des virées alcoolisées dans des bars miteux aux soirées artistiques où iel tente de se faire une place ; des plans alambiqués pour gagner quelques dollars aux galères sentimentales qu’iel cumule avec autodérision. Eileen Myles nous partage avec générosité des bribes de ses souvenirs d’enfance doux-amers, ses premières fois d’adolescent.e et le quotidien chaotique mais maîtrisé de sa vie new-yorkaise. Tout comme le portrait figé en couverture, signé Robert Mapplethorpe, Eileen Myles est le témoin d’une génération d’artistes marquée par la guerre du Vietnam, fuyant une Amérique catholique puritaine pour aller vivre d’excès, de sexe et de bières tièdes. Véritable souffle de liberté littéraire, Chelsea Girls est un roman intemporel, drôle et iconoclaste.

illustration

Les autres chroniques du libraire