Chronique Alexandrin de Alain Kokor, Pascal Rabaté

Coralie Rabaud La Bulle – Médiathèque de Mazé

Pauvre hère mais riche de ses mots et rimes, Alexandrin de Vanneville passe sa vie sur les routes, toquant aux portes pour échanger ses poèmes contre de la nourriture ou tout simplement un peu de chaleur humaine. Homme heureux de sa condition, il partage avec tous ceux qui le veulent ce qu’il a appris de la vie et apporte sur son passage un peu de bonheur simple. Un jour, il croise la route d’un jeune enfant qui semble avoir fugué. Il le prend alors sous son aile jusqu’à ce que le jeune oisillon soit capable de voler de ses propres ailes. Alain Kokor et Pascal Rabaté nous offrent une histoire tout en délicatesse et en poésie. Les textes en alexandrins nous offrent une rythmique visuelle et sonore qui nous porte tout au long du récit. Le dessin et les couleurs ajoutent une chaleur automnale à la bande dessinée, donnant au lecteur le sentiment de parcourir une histoire à la fois farfelue mais ô combien réaliste. En résumé, une bande dessinée qui nous fait du bien et nous fait espérer croiser un jour une personne aussi truculente qu’Alexandrin de Vanneville.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@