Chronique Héroïnes de Sarah-Jane Stratford

Letizia Frisina Librairie Lucioles (Vienne)

En 1955, les États-Unis sombrent dans la folie du Maccarthysme, traquant toute personne soupçonnée d’avoir des accointances avec les communistes. Le cinéma, déjà sous la censure du code Hays, souffre aussi de cette nouvelle chasse aux sorcières du péril rouge. Phoebe, jeune scénariste décidée à faire une brillante carrière, se voit accuser de la pire des infamies : «°être une rouge°». De l’autre côté de l’Atlantique, Hannah se lance dans une carrière de productrice déterminée à faire sauter les carcans de la société, après avoir dû fuir les États-Unis. Deux femmes déterminées dont les chemins vont se croiser et qui vont se battre pour faire entendre leurs voix et changer une industrie du cinéma et du spectacle profondément misogyne. Deux héroïnes portées par l’écriture vive et réaliste de Sarah-Jane Stratford. À tel point que l’on regrette qu’elles n’aient pas réellement existé ! Une ode à la liberté, la création, la force de l’art contre les injustices et l’obscurantisme !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@